Bruxelles-champêtre

Bruxelles champêtre 2007
Venez passer une journée à la campagne en plein Bruxelles !


Venez nombreux le dimanche 23 septembre 2007 dans un lieu exceptionnel pour fêter ensemble la 5ème Edition de BRUXELLES CHAMPETRE :
Décor champêtre, animaux de la ferme, estaminet, kiosque à musique, fanfare, marché bio, grand pique-nique sur plus de 1000 m2 de pelouse, marché des artisans, stands d’information sur l’économie positive, espace mobilité, aire de jeux, animations pour enfants, …

Bruxelles champêtre, c’est…

  • vachement sympa en famille et entre amis !
  • Une façon conviviale de passer la journée sans voiture.
  • Un moment à partager entre citadins-citoyens.
  • Une manière de s’informer sur les aspects environnementaux et sociaux de nos actes économiques.

http://www.bruxelles-champetre.be/

Roule vert… à vélo!


Les biocarburants n’ont plus le vent en poupe. De nombreuses voix s’élèvent pour protester contre ce produit qui, contrairement à ce que son nom laisse penser, n’a rien de « bio ». Déforestation, pesticides, fin du procédé agricole de jachère, donc catastrophe pour la biodiversité… Sans compter la spéculation et l’augmentation du prix des matières premières agricoles!

Apparement, des graisses animales pourraient être le prochain carburant à bagnoles… Ses détracteurs ont nommé ce produit à venir du nom de « nécro-carburants« , avant que ses concepteurs-vendeurs ne l’appellent « carburant éthique » ou « toutou-carbu » ou encore « soft-oil » ou le « nature-friendly-green-carburant ».

Il faudra se rendre compte à un moment que les biocarburants ne sont au mieux qu’une emplâtre sur une jambe de bois et que leur bilan environnemental n’est pas brillant. Déforestation = libération de CO2 alors que les biocarburants sont au mieux « neutres ». Le bilan est forcément négatif sur ce point sans compter que les besoins croissants en énergie pourraient conduire à une sur-production terrible aux effets désastreux!

Voir à ce sujet le blog de Fabrice Nicolino, auteur de « La faim, la voiture, le blé et nous »

ADDENDUM 20/09: en commentaire ou à cette adresse le texte d’une association qui digère mal… très mal (!) les biocarburants, avec notamment de solides arguments.

En selle vers Bruxelles

Le dimanche 6 mai 2007, à l’initiative du GRACQ-Les Cyclistes Quotidiens asbl et de son pendant néerlandophone, Fietsersbond vzw, des dizaines de milliers de cyclistes en provenance de Bruxelles, la Flandre et la Wallonie pédaleront vers Bruxelles et emprunteront quelques-unes de ses artères principales. Une dizaine d’itinéraires variés et adaptés aux différents publics (familles, jeunes, seniors, sportifs, cyclistes avertis ou modestes pédaleurs…) convergeront vers la capitale, au départ de Gembloux, Namur, Anvers, Gand, Mons, …. Des étapes sont prévues tout le long des parcours, pour accueillir de nouveaux cyclistes et agrandir les cortèges. Vers midi, tout le monde aura convergé vers Meise et Jezus Eik. A partir de là les cyclistes pourront emprunter sous escorte les deux tronçons d’autoroutes (E411 et A12). Bicycity mènera les cyclistes vers la Petite Ceinture pour en faire le tour, un tour symbolique.

plus d’infos sur bicycity.be
le communiqué de presse

Mangez plutôt des 4/4

Petit message à l’attention des conducteurs de 4 x 4.

Messieurs les abrutis, non seulement vous réfugiez votre médiocrité hors normes derrière votre sexe de métal, ce qui a priori me pose déjà un problème conceptuel, mais en plus vous répandez votre foutre fossile dans mon atmosphère, ce qui, je dois l’avouer, m’énerve particulièrement. La grande messe des débiles profonds – on attend plus de 324.000 visiteurs au salon de l’auto – ayant commencé en début de semaine, le moment est bien choisi pour livrer le fond de ma pensée.

Je trouve proprement scandaleux que les 4 x 4, aujourd’hui pudiquement renommées « SUV » (Sport Utility Vehicules), fasse l’objet d’une telle propagande, notamment au salon des cons (pardon pour les rares exceptions). « SUV »: des Véhicules, OK. Utilitaires: pas d’accord. Ces véhicules sont plus imposants en taille, plus sécurisants (c’est un sentiment, ils ne sont pas plus sûrs), mais leur capacité n’est absolument pas un argument valable. Sport: laissez-moi rire, on ne peut pas penser sérieusement une seule seconde que « sport moteur » est un concept intellectuellement honnête.


Bref, la vitrine exeptionnelle dont ces véhicules bénéficient m’exaspère ; ils n’ont que des inconvénients objectifs (je pourrais argumenter la-dessus) et aucun avantage si ce n’est psychologique pour leurs trou-du-cul de conducteurs. Voir le minable patron du salon des cons annoncer gentillement qu’il va distribuer des « cartes écologiques », conseillant notamment de bien gonfler ses pneus, parce que mal gonfler ses pneus ça fait du CO2, j’ai envie de lui retourner trois paires de baffes.

10 %. C’est le nombre de voitures vendues en plus en Belgique en 2006, pour plus d’1/2 million de véhicules vendus. Et le pauvre type dont je viens de vous parler n’a, bien entendu, pour unique objectif que de faire encore grimper ce chiffre. Ses stratégies minables pseudo-environnementales, qu’il se les garde. Il s’en fout. Quant aux aventuriers de l’Avenue Louise, je ne les comprend pas. Leur responsabilité et l’impact de l’achat d’une 4 x 4 sont tels qu’ils devraient presque, selon moi, être condamnés au pénal. Le gouvernement ne fait rien. Rien. Ha, si, pardon: une taxe sur les emballages. Dommage que les constructeurs n’emballent pas les 4 x 4 avant de les livrer.

La lueur d’espoir, s’il faut en discerner une, vient de la Commission européenne, et de son membre grec, Stavros Dimas. Comme en matière de pêche, la Commission propose des solutions courageuses, bien qu’encore probablement insuffisantes. Evidemment, ses pouvoirs en la matière devraient être plus étendus. Les lobbies de l’industrie automobile vont évidemment obtenir du Conseil des Ministres une forte édulcoration de ces mesures. La Commission est consciente d’enjeux qui se jouent au niveau européen, notamment au niveau primordial de la protection environnementale. Reste à faire passer les messages, et ce n’est pas évident.

4 x 4 et SUV au salon des cons

La stratégie de la Commission