Périscope is back

Me voilà de retour avec, pour commencer, un design tout neuf (any commentaires? suggestions?) que j’ai souhaité plus sobre, plus lumineux (fond blanc) et plus lisible (police et taille d’écriture). C’est un lifting de vacances.

Pour demain, la veille des Jeux Olympiques, je peux d’ores et déjà annoncer un article assez chaud.

Sinon, deux choses à retenir absolument de ces vacances : d’une part, Fabrice Grosfilley met un terme à son aventure blog RTL (merci pour tout!) et, d’autre part, les Américains sont ce peuple si attachant et hilarant (voir la vidéo).

0 réflexion sur « Périscope is back »

  1. Bon retour François,

    je m’intérroge sur la vidéo. Certes, ceux que l’on voit sont cons et racontent n’importe quoi. Mais… (1) Je ne suis pas sûr que l’ensemble des américains soient si incultes (je suis convaincu que les journalistes ont fait un choix au montage) ; et (2) qu’en serait-il chez nous, en Belgique ou en Europe, si l’on posait des questions similaires au citoyen lambda en rue ? Je ne serai surpris qu’à moitié que l’on nous sorte des réponses aussi stupides…

  2. Nous sommes bien d’accord. À mon avis, ils ont interrogé plusieurs centaines de personnes avant d’en arriver là!

    Cela dit, j’étais plié en 4.

    Pour ce qui est de nos concitoyens Stevendefourisés, je me dis qu’on pourrait aller une fois sur le terrain avec une caméra et voir ce que ça donne 🙂 Quand on aura du temps…

  3. François,

    Je suis d’accord avec le commentaire d’EJ; de telles vidéos ne sont pas vraiment dignes d’intérêt.

    Premièrement, la méthode est plus que discutable (interroger x personnes, et ne conserver que les quelques réponses qui vont dans le sens qui convient au message qu’on veut faire passer).

    Deuxièmement, au-delà de l’aspect drôle (parce qu’il faut le reconnaitre quand même) des réponses des personnes dans la vidéo, pourquoi tomber naivement dans les généralités malheureuses (et intellectuellement reposantes), celles qui confortent le spectateur dans son sentiment de supériorité; des incongruités du niveau de « tous les américains sont stupides ».

    Au fil des dernières années, on a pu voir s’installer une forme, si pas d’anti-américanisme, de mépris généralisé à l’égard des américains, mépris largement entretenu par les mass media, pour qui l’amalgame entre population us, gouvernement, et décisions internationales de celui-ci, ne méritait visiblement pas d’être défait.

    Que certains esprits amoindris élaborent des réflexions bancales du style « la guerre c’est mal, Bush fait la guerre, c’est le président américains, donc tous les américains sont des cons » est une chose.
    Que les media populaires entretiennent (sciemment ou non) cet amalgame malheureux en est une autre.

    Mais de grâce, si les rares bloggeurs intéressants versent eux aussi dans ce mépris avec autant de facilité, alors il n’y a plus d’espoir.

    En espérant que ce n’était qu’un épisode malheureux qui se retrouvera vite perdu au sein du reste du contenu, très intéressant au demeurant, de ton blog.

    Bien à toi,

    Steph

  4. Salut Stéphane et merci pour ton commentaire.

    Je dois humblement avouer n’avoir pas poussé l’analyse politique aussi loin que toi au moment de poster cette vidéo qui m’a beaucoup fait rire.

    Considère que ce clin d’œil de rentrée, qui était là avant tout pour détendre un petit peu avant les choses sérieuses, n’a pas été soupesé en de fines balances.

    Loin de moi, il est vrai, l’idée d’un quelconque anti-américanisme primaire! Pour me racheter, je ferai peut-être un post à la gloire de Barack Obama (le Messie! Hallelujah!) prochainement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *