IEW

ADDENDUM : après une réunion constructive avec le Ministre Antoine les choses sont rentrées dans l’ordre. Entre temps, j’ai pu prendre connaissance de certains griefs à l’encontre d’IEW, dans le chef des cabinets ministériels, que je peux comprendre également. Je suppose qu’un équilibre aura été trouvé pour le bon fonctionnement de l’association et une action efficace de protection de l’environnement. Proficiat!

Inter-Environnement Wallonie (IEW) est une association environnementale très active en Wallonie, aux niveaux local et régional.

La rubrique publications de son site internet est dense en informations cruciales et inédites.

Elle décline son action en trois points essentiels : fédérer, mobiliser et lobbyer (plus de détails en fin de post).

Subsidiée depuis 1991, l’association citoyenne des débuts s’est professionnalisée, a acquis un incontestable crédit et une expertise sans faille de l’environnement.

Plus spécifiquement, IEW est financée pour trois grands axes d’action : l’aménagement du territoire, la mobilité et l’énergie.

En 2006, le Ministre Antoine a supprimé le volet « énergie » de la suvention – jusqu’alors en constante augmentation (évolution ici). Hier, un communiqué laconique de son cabinet annonce la suppression pure et simple du budget aménagement du territoire et le budget mobilité serait en sursis. Inutile de dire qu’il en va des moyens d’existence, de l’indépendance, de la qualité du contenu proposé ainsi que, plus fondamentalement, de la pérennité d’IEW et de son personnel. Plus d’infos dans le communiqué.

Il est vital de susciter un vif mouvement citoyen de protestation. Assez!

On ne peut plus impunément adopter des textes truffés de bons sentiments environnementaux (il y en a pléthore dans le CWATUP, le décret déchets, le décret sur le permis d’environnement et autres) et manifester un tel mépris envers des associations sans doute trop indépendantes mais dont l’action est si essentielle, la dynamique si bonne et les causes si justes!

Il faut réagir. Ce ne sera ni illusoire ni vain ; en 2007, certes en période électorale, le GRACQ (organisme reconnu de cyclistes quotidiens) était, de la même manière, passé à un cheveu du coup de ciseau budgétaire, et la situation n’avait pu être débloquée que par un soutien citoyen massif. Or, nous sommes déjà en période électorale pour 2009! Rien n’est perdu!

Quelque soit le mode de réaction qui sera adoptée, pétition, manifestation, chaînes de lettre, adhésion à l’association (pour sauver le plus de meubles possibles), j’y souscrirai. Toute action entreprise en ce sens sera dûment relayée sur ce blog. Cette information doit être relayée. Il est impératif pour la Région wallonne de disposer d’un organe de vigilance en ces heures où de nouvelles autoroutes sont en passe d’être autorisées, où la mobilité doit être revue en profondeur et où l’énergie est le défi majeur qui se pose à l’échelle globale!

Fédérer

Depuis plus de 30 ans, IEW fédère les associations de défense de l’environnement actives en Région Wallonne. Elle relaie les préoccupations de sa base associative, la conseille et la soutient. Ancrée dans le local, la fédération inscrit ses luttes dans l’ensemble des défis globaux auxquels notre société est aujourd’hui confrontée.

Mobiliser

Face à l’urgence d’agir de manière collective pour protéger notre environnement, IEW met chaque année sur pieds des actions ayant comme objectif de mobiliser et d’agiter les idées du grand public pour le pousser à s’engager dans des actions citoyennes. Ces actions sont ensuite relayées par nos associations membres ou d’autres collectifs de citoyens et sont présentées dans cette rubrique.C’est également ici que vous retrouverez l’historique des dossiers locaux sur lesquels la fédération vient en soutien aux associations locales.

Lobbyer

Forte de la légitimité que lui confère ses 150 associations membres, IEW se bat pour un développement durable et lutte contre les atteintes à l’environnement, que ce soit à l’échelon local, régional, fédéral, voire européen. Son action vise à ce que l’environnement soit pris en compte dans toutes les politiques sectorielles, à côté des dimensions sociale, économique et culturelle, notamment en faisant en sorte que l’environnement soit davantage inclus dans les textes légaux et les choix politiques.

0 réflexion sur « IEW »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *