Merci M. Dupont!

Le décret « mixité » est enterré et c’est une bonne chose.

Je voudrais saluer le courage du Ministre Dupont dans cette affaire. Ce n’est pas évident d’assumer une erreur, même manifeste et même imputable à son précesseur, à l’approche d’un terme électoral (juin 2009). J’aime le discours du Ministre Dupont que je trouve à la fois audible et crédible. Audible parce qu’il ne raconte pas que des conneries et ne manipule pas la langue de bois. Crédible parce que son discours est argumenté et sonne juste. Bref, il fallait oser remettre de l’ordre dans ce décret adopté contre vents et marées suite à un entêtement peu commun (et peu fondé) de la Ministre Arena, sourde à toute autre oreille que la sienne.

Car ce décret est une ineptie totale. La mixité ne s’impose pas par décret. Le système scolaire a besoin d’une certaine souplesse en la matière et doit pouvoir s’adapter de facto a une certaine demande sociale. Qu’on veuille garantir la transparence du processus et éviter les passe-droits, c’est une chose. Au-delà d’un certain stade d’interventionnisme, toutefois, que constate-t-on? Des mécanismes parallèles, diffus, des accommodements au système se nouent et se recréent inévitablement. Je pense qu’il est illusoire de mener ce combat-là et que des soupapes doivent être préservées.

Qu’en revanche, il y a fort à faire pour revaloriser d’une manière ou d’une autre l’enseignement technique et professionnel. L’intention en est régulièrement manifestée par le Ministre Dupont qui devrait pousser loin sa position de principe dans les faits.

1) Faire en sorte que le technique et professionnel ne soient plus des choix résiduels auxquels on se résigne en cas d’échec dans le général ;

2) Restaurer des filières d’artisanat qui valorisent une expertise et une main d’œuvre uniques et parfois en voie de disparition ;

3) Mener campagne d’information tambour battant pour expliquer la pénurie de main d’oeuvre dans tous les secteurs manuels, et ne pas voiler les avantages matériels que cette situation procure pour le moment ;

4) Adopter toute initiative concrète propre à assurer cet objectif… !