Le jour de la pas-peur

Encore une très bonne initiative que je souhaite relayer ici, qui m’est soufflée à l’oreille par Patrick. L’Open Rights Group organise, ce 11 octobre, un Freedom Not Fear Day. De quoi s’agit-il ? De promouvoir la liberté et non la paranoïa dans les espaces publics. Autrement dit, de faire la promotion de l’ouverture contre le cloisonnement sécuritaire réalisé à l’aide de moyens techniques sophistiqués.

Le concept? Il est expliqué ici et prend tout son sens dans le cadre d’une société britannique qui est déjà allée relativement loin en matière de bigbrotherisation de la société. Il s’agit de recueillir le plus grand nombre d’éléments qui incorporent les banques de données étatiques : caméra publiques ou encore équipements destinés à capturer des empreintes digitales des enfants à l’école. Autre sujet de controverse actuel qui rentre dans le cadre de cette initiative : le projet de carte d’identité (ce que les Britanniques n’ont jamais eu) pourvue d’un passeport biométrique, qui comporte des informations telles que la « catégorie d’immigration » ou l’empreinte biométrique.

Ensuite, sur base du matériel récolté, dans un lieu public fort exposé (à confirmer) de Londres, il sera procédé à un vaste live collage des images. L’occasion, je présume, de faire passer un message de manière originale et créative. To be continued…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *