Licencié en sciences politiques!

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est une page qui se tourne (bien!) pour Périscope.

Votre humble serviteur a été officiellement proclamé licencié en sciences politiques de l’Université de Liège, avec la plus grande distinction, ce samedi 13 septembre dernier. Voilà qui marque la fin d’un parcours dans l’enseignement supérieur long de sept ans (2001-2008) au cours duquel j’ai pu épanouir mes capacités, d’abord en tant que gradué en droit puis, ensuite, en tant que licencié en sciences politiques.

Bien entendu, je serai très prochainement appelé à relever de nouveaux défis, que j’espère tout aussi passionnants et enrichissants que l’a été mon apprentissage scolaire. Concrètement, dans l’immédiat, j’ambitionne de poursuivre la recherche universitaire, éventuellement dans le cadre d’un doctorat (selon les opportunités qui vont se présenter).

J’ignore encore les suites et les contours que je donnerai à Périscope, qui est devenu une interface familière d’expression de mes opinions, de la même manière qu’une nécessaire redéfinition de mes priorités laisse pendante la question du temps que je pourrai lui consacrer. Bref, si j’ai toujours l’envie de présenter des réflexions relativement approfondies et, parfois, mieux fouillées et/ou originales, je navigue à vue pour la suite des événements.

En attendant, je vous remercie, chère lectrice et cher lecteur, pour l’attention que vous portez à Périscope et les riches débats qui en découlent. Quelles que soient les formes que prendra cette plateforme à l’avenir, j’espère vous y retrouver, échanger avec vous et continuer longtemps, en votre compagnie, à porter toutes les idées, bonnes ou mauvaises, à ébullition.

15 réflexions au sujet de « Licencié en sciences politiques! »

  1. Mam

    Bravo fiston!
    Je livre ici une réflexion que je t’ai adressée hier en fêtant ce bel événement. C’était pas tout d’avoir une tête bien faite (merci QUI, hein??? 🙂 encore fallait-il faire fructifier tous ces talents que tu avais reçus, au lieu de les dilapider ou de les enfouir. Et tu les as fait suer jusqu’à leur sublime quintessence!!!
    Merci et bon vent dans tes grandes ailes déployées…

    Répondre
  2. Ø

    Le 14.09.08 Mam a dit:

    moi j’aime le ton légèrement décallé et ironique de périscope. J’suis pas mam, j’suis fan!

    On comprend mieux le pourquoi de ce cri du cœur…

    Félicitations néanmoins…

    Répondre
  3. EJ

    Re-Félicitations François !

    PS : Je viens enfin de comprendre la signification de « MAM » (je n’avais pas fait le rapprochement auparavant). Il est vrai que je trouvais assez bizarre que Michèle Alliot-Marie vienne discuter sur ton blog…

    Répondre
  4. JD

    Félicitations!
    Alors bienvenue dans le monde merveilleux de la recherche en sciences humaines. J’espère que tu réussiras à garder ton indépendance dans la continuation de ce blog, et que tu pourras être lucide par rapport au lavage de cerveau des élites (expression Chomskienne dont je constate la pertinance tous les jours).
    All the best,
    J

    Répondre
  5. Francois

    @ JD

    Merci beaucoup! Je me le souhaite aussi, même si je n’aurai pas le temps de lire les briques de Chomsky dans un avenir proche. Rassurez-vous cependant, je devrais (si tout se passe bien) avoir la chance d’évoluer dans un laboratoire à la dynamique excellente et où toute l’indépendance est vraiment garantie… sans obligation de moyens!

    @ himself

    Merci également. Pour ce qui est d’être ministre… Je vois des choses, beaucoup de choses. Et plus j’en vois, moins la j’ambitionne une carrière politique 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *