Liège 2015 : quand la Communauté française accélère (!)

C’est hier qu’a été lancé l’appel à candidature pour le titre de capitale européenne de la culture par la Communauté Française. Le délai pour introduire le dossier de candidature a été restreint au minimum acceptable en vue de torpiller toute velléité, fût-elle citoyenne (ou à ce motif, précisément), à concourrir à ce titre en dehors de la seule ville dont la candidature soit admise et officiellement soutenue.

Faut-il le rappeler? Depuis le départ, les enjeux de ce dossier se jouent contrairement à la règle européenne et au mépris des plus élémentaires droits procéduriers. Il est à déplorer que la Communauté française, traditionnellement lente et inefficiente, manifeste un entrain déplacé sur ce dossier en particulier. Il est également à déplorer que les édiles politiques communales liégeoises manifestent un manque criant de répondant à une requête légitime, portée aussi bien par des citoyens que des associations.

M. le Bourgmestre Demeyer a largement fait savoir dans les médias, au courant de la semaine dernière, qu’il irait « où il serait le plus utile » en 2009, et que ma foi après 10 ans de maïorat liégeois, un portefeuille ministériel ne lui déplaîrait pas. Interrogé sur le mouvement « Liège 2015 », qui prend bel et bien corps, que cela lui plaise ou non, il se déclare « fier de ce mouvement » le vendredi et, 2000 signatures et un week-end plus tard, se ravise en dénonçant « les pétitionnaires qui exploitent les événements organisés par la Ville ».

Au vu de ces éléments, le comité « Liège 2015 » a pris les choses en main et donné un coup d’accélérateur. Désormais, l’échéance du 18 octobre est fixée à toutes et à tous. À cette date, une énorme soirée est organisée :

Le samedi 18 octobre, une soirée exceptionnelle aura lieu, sous l’égide de « Liège 2015 », dans l’ancienne Grand-Poste, place Cockerill. Aux manettes : le collectif Chokuegambo. Et la programmation sera assurée, excusez du peu, par Jaune Orange, Empreintes digitales et Legendz, réunis pour la première fois. Et quelques-uns des meilleurs musiciens liégeois (Superlux, Compuphonic, Colonel Bastard, Sonar,…) et internationaux (Nathan Fake,…) seront présents.

La mobilisation doit atteindre son apogée : dès ce mardi prochain, tout un chacun est invité à l’inauguration de notre local de campagne, rue du Stalon 4 (voir groupe facebook). Si des proches sont susceptibles de soutenir l’appel et de signer le formulaire légal (il faut habiter Liège et avoir plus de 16 ans), foncez! Un groupe facebook est créé pour toute personne qui s’engage à ramener 10 signatures. S’il atteint 600 personnes, c’est dans la poche!

Une réflexion au sujet de « Liège 2015 : quand la Communauté française accélère (!) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *