WordPress, Spip ou Dotclear ?

WordPress, Spip et Dotclear sont, à ma connaissance, les trois moteurs de blog (voire gestionnaire de contenu) les plus populaires en blogofrancophonie. Tous trois sont gratuits et open-source, c’est-à-dire crées et modifiés par une communauté d’utilisateurs bénévoles qui peuvent modifier librement le code source du programme pour l’améliorer.

Personnellement, j’utilise WordPress, qui est vraiment livré clé-sur-porte et permet très facilement la configuration grâce à des thèmes multiples et variés – également crées par les utilisateurs. Spip et Dotclear offrent les même potentialités, même si à mon sens plus de compétences techniques et informatiques sont mobilisées pour parvenir à un résultat satisfaisant.

Régulièrement cependant, plusieurs personnes de mon entourage manifestent leur préférence pour Spip ou Dotclear, arguant de ce que WordPress ne serait plus vraiment un logiciel « libre » au sens authentique du terme. Ainsi d’un certain « verrouillage » de la communauté WordPress (qui travaille sur le logiciel) ou encore de la nécessité de s’inscrire sur le site pour bénéficier d’une série de services (filtre anti-spam, statistiques, etc.), voire également du côté « usine à gaz » (pléiade d’options inutiles à opposer à la sobriété des deux autres moteurs).

À ce jour, je maintiens mon utilisation de WordPress, qui me semble plus simple d’utilisation pour un novice, et plus performant. Moyennant un peu d’apprentissage, l’on me dit que la performance pourrait être plutôt le fait de Spip ou Dotclear, dont la version 2 fait beaucoup parler d’elle… Cher lecteur qui t’y connais un peu, quelle est ton opinion à ce sujet ?

6 réflexions au sujet de « WordPress, Spip ou Dotclear ? »

  1. ben

    le probleme c que personne na jamais pu tout tester en profondeur….

    a priori mon choix va pour spip, meme si la documentation est bordelique a souhait…

    Répondre
  2. Franz

    À mon avis, WordPress est le meilleur logiciel, le plus fini, le plus soigné, le plus rapide à mettre en production (des fonctions sensibles comme la gestion des urls complexes, les trackbacks,… sont parfaitement maîtrisés) : il dispose de thèmes et de plugins fiables facilement trouvables (gros point faible de SPIP : faire le tri parmi les squelettes et les plugins est compliqué et prend du temps), mais il est loin de proposer autant de souplesse et de possibilités que SPIP.

    WordPress et Dotclear sont des moteurs de blog et pas grand-chose d’autre. SPIP est un CMS complet, voire, de plus en plus, un framework de développement web.

    En plus, SPIP a quelques avantages non négligeables pour les francophones : gestion de la typographie française, utilisation du français comme langue de développement,…

    Donc, j’utilise généralement SPIP.

    Répondre
  3. Francois

    Merci pour ces réponses éclairantes.

    En fait, je pense que, comme Charles l’indique, tout dépend de l’utilisation donnée. Par exemple, pour Périscope, ce serait probablement trop compliqué de monter une structure SPIP.

    En revanche, comme le montre Franz, à terme et avec l’expertise suffisante, SPIP peut s’avérer un outil bien plus puissant.

    Quant à Joomla, j’ai vaguement entendu parler, mais j’ignore de quoi il retourne…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *