La politisation made in .be

Ce jour, les médias devraient se faire en partie l’écho d’une initiative appelée sans nul doute à prendre de l’ampleur dans les semaines qui viennent.

Cette initiative fait suite au renouvellement litigieux des hauts mandats à la Direction générale de l’aménagement du territoire (DGATLPE), dont je faisais état ici. Pour schématiser, le gouvernement wallon et lui seul prend des décisions en dernier ressort qui ne tiennent pas compte des examens présentés devant le Selor par les candidats (en piégeant littéralement les candidats à l’aide de questions subsidiaires tortueuses).

Certains fonctionnaires de la DGATLPE, rejoints semble-t-il par des collègues d’autres administrations, ont résolument saisi l’affaire et décidé d’initier un débat sur ce qui s’apparente à une véritable confiscation des procédures démocratiques par les édiles politiques.

Ils ont dans un premier temps lancé le site politisation.be qui retrace les tenants et aboutissants de ce qui est ici sommairement évoqué, notamment par le biais d’une FAQ. Dans un second temps, une pétition a été mise en ligne en vue d’appeler le Parlement, instance démocratiquement élue et gardienne de la représentativité, à exercer une vigilance accrue dans l’attribution des hauts mandats dans la fonction publique.

Le site web de l’initative

La pétition « Pour une administration performante et équitable, au service du citoyen« 

5 réflexions au sujet de « La politisation made in .be »

  1. M a n u

    Page 16, dans Le Vif/l’Express 29/8/2008,10 questions à vif de Philippe Lamotte au ministre wallon de la Fonction publique.

    Philippe Courard nie toute politisation

    Le fait qu’une écrasante majorité des directeurs soient étiquetés socialistes ne vous gêne pas?
    – Il est logique que les socialistes soient davantage représentés. Il y a un intérêt naturel et spontané du monde socialiste pour la fonction publique. S’insurge-t-on du fait qu’il y a davantage de libéraux dans la diplomatie et très peu de socialistes ?

    Répondre
  2. Francois

    Merci m a n u,

    Il y a une petite erreur dans la retranscription ;

    Il est logique que les socialistes soient davantage représentés. Il y a un intérêt naturel et spontané du monde socialiste pour vampiriser la fonction publique

    Joke, joke 😉

    Répondre
  3. M a n u

    Un article paru dans PAN : « André Antoine vaut bien l’ancien PS »

    Pour ceux qui n’auraient pas suivi le dernier épisode de la (non-)nomination des hauts fonctionnaires de l’administration wallonne, le 24 juillet 2008 au gouvernement wallon, on vous informe que 63% des postes sont encore à pourvoir. En cause, le Selor n’a pas choisi les candidats de bonnes couleurs. Résultat : certaines DG sont en pilote automatique. Et ça pourrait bien durer encore longtemps…

    http://www.lepan.be/?p=3222

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *