Socialisation intense

Socialisation intense, pour Périscope.

Le site a reçu hier le plus grand nombre de visites uniques de sa jeune histoire, avec 374 lecteurs. La raison en est cet article sur la mort du « compromis à la Belge », qui a recueilli de très intéressantes réactions.

Quelques petites évolutions sur le site qui valent la peine d’être signalées, dans le sens d’un plus grand partage de vos articles, si vous en écrivez, ainsi que des miens, si vous les avez appréciés.

  1. Ainsi, ma liste de partage figure en bas à gauche : dès qu’un titre retient mon attention dans Google Reader, je le marque et vous avez la possibilité d’en prendre connaissance.
  2. Au bas de chaque article figure désormais une barre de socialisation ; d’un simple clic, vous pouvez partager le billet dont la lecture vous fut agréable sur Facebook, del.icio.us, wikio, twitter, ou l’envoyer à un ami, l’imprimer, etc.
  3. Accessoirement, j’ai modifié les url des articles. Dorénavant, plus de « www » et une URL qui mentionne le titre du billet ainsi que la catégorie dans laquelle il est publié. Peut-être devrais-je rajouter la date pour faciliter l’archivage? Toujours est-il que wordpress semble rediriger automatiquement des anciennes url aux nouvelles, sans heurts.

Enfin, la socialisation la plus importante : Périscope va se mettre en congé l’espace d’une mise au vert estivale, et ce jusque fin juillet. D’ici là, l’actualité sera ralentie … Pour mieux repartir, avec quelques changements, dès ce mois d’août et puis surtout en septembre. Merci à toi, cher lecteur, pour ta fidélité

Une réflexion au sujet de « Socialisation intense »

  1. Francois

    @ Ø et himself

    Merci

    Le départ en vacance a été prévu avant la Grande Échéance, qui n’accouchera d’un clash que si certains partis y trouvent leur intérêt… La thèse de l’actualité judiciaire est séduisante, à cet égard. On verra. Disons que je me réfugie à l’étranger des fois que ça tournerait à guerre civile 🙂

    Répondre
  2. Mam

    Tu ferais bien de donner ton adresse de vacances, mon cher François, des fois qu’ils seraient en panne de 1er ministre! …Difficile de faire pire que ce qui en fait laborieusement office…

    Répondre
  3. himself

    « je me réfugie à l’étranger des fois que ça tournerait à la guerre civile »

    Pas très téméraire, je vois.
    Cela ne peut être pire qu’une bonne grêve des TEC, alors …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *