Agir, courir pour le Tibet!

Drapeau du Tibet

Le Tibet se sera décidément trouvé au cœur de l’actualité ces dernières semaines, suite aux soulèvements populaires de Lhassa. Quelle est la réalité? Il est très difficile, vu d’ici et avec le filtre idéologique pro-tibétain omniprésent dans les médias, de se fonder une opinion un tant soit peu raisonnée et « objectivable ». Par exemple, un article du blog d’Aurélien, extrêmement intéressant, repris par Rue89 et Arrêts sur Images (abonnement recquis) laisse plus de place à la nuance que certains articles publiés dans la presse traditionnelle. Ainsi, certains commerçants chinois, certes complices d' »agression démographique« , peut-être innocents pour le surplus, auraient été pendus haut et court par des Tibétains en révolte. Difficile évidemment de ne pas prendre fait et cause pour le Tibet.

Un ami, Ben, aujourd’hui au Népal pour plusieurs mois, a déjà pu, dans le passé, constater la politique impérialiste pratiquée par les Chinois. Si les Chinois sont notre main d’oeuvre exploitée, à nous autres les Européens occidentaux, ce qu’il ne faut jamais perdre de vue avant de se livrer à quelque critique que ce soit, eux-mêmes procèdent de la manière la plus éhontée qui soit à l’arrachage primitif supposé par l’extension capitaliste. Ils se livrent sans conteste à des exactions envers certains peuples voisins, comme les Népalais ou les Tibétains. Par exemple, Ben m’a rapporté certains éléments essentiels, en direct du Népal, relatifs au pillage écologique qui est en train de se produire sur la voie ferrée de Lhassa. Ce train a essentiellement pour vocation l’extraction en plein massif de l’Himalaya de matières premières. Sauf erreur, il est question d’uranium et de prospectives pétrolières.

Bref, la situation au Tibet, que je décrirais comme un état de révolte légitime, un mouvement de libération nationale, doit être dénoncée avec vigueur et mérite tout geste susceptible de donner un poids politique à cette cause. Pour illusoire qu’il puisse y paraître, il me semble au contraire que seule une vigoureuse protestation internationale, avec pour caisse de résonnance médiatique les Jeux Olympiques de Beijing, sera à même d’infléchir, même peu, même mal, la politique chinoise au Tibet. Et en la matière, il n’y a pas de petits profits…

Agir, donc, c’est ce que je vous propose. Pour celles et ceux d’entre vous qui seraient inscrits aux 20 km de Bruxelles (inscriptions clôturées), ou qui escomptent y assister en qualité de spectateurs, Les Amis du Tibet  (je ne suis pas certain de cette URL, mais amisdutibet.be n’est pas encore en service) cherchent des bonnes âmes pour orner une tenue à leur effigie, un magnifique T-Shirt, histoire de défendre la cause. Cela se passera le 25 mai 2008 à Bruxelles, départ prévu à l’esplanade du Cinquentenaire. Plus d’infos en commentaire (adresse: 20km@amisdutibet.be). Autre action, signer cette pétition en ligne, qui a déjà recueilli plus d’1.300.000 de signatures, invitant au dialogue sino-tibétain.

Encore plus d’infos et quelques liens judicieux sur le blog d’Himself.

Tristes Jeux Olympiques | Périscope (par Anne)

Une réflexion au sujet de « Agir, courir pour le Tibet! »

  1. Francois

    Toute personne inscrite est la bienvenue dans notre équipe! Nous avons
    également besoin de supporters.

    Les coureurs recevront un t-shirt I run for Tibet. Les supporters peuvent se le procurer au prix coûtant (quelques euros).

    Les personnes intéressées doivent m’envoyer leur nom, adresse mail (éventuellement un numéro de téléphone), signaler s’ils sont coureurs
    ou supporters, et me donner leur taille pour le t-shirt ainsi que le modèle (homme ou femme).

    Une seule adresse email : 20km@amisdutibet.be

    Répondre
  2. M a n u

    Sauvons les jeux olympiques ! [via Avaaz.org]

    Avec les jeux olympiques, voici venu le moment crucial pour convaincre les dirigeants chinois à ouvrir le dialogue et lutter pour les droits de l’homme au Tibet, en Birmanie et au Darfour. Saisissons cette opportunité.

    La Chine souhaite que ces jeux soient la vitrine d’une nation moderne, puissante et respectable. L’esprit olympique prône l’humanité et l’excellence – nous ne pouvons donc les célébrer en ignorant les souffrances des Tibétains et des autres peuples opprimés.

    La suite : http://docs.google.com/Doc?id=ddjth7n9_859fc5qvgcz

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *