Cinéma 7 – Paris

Paris de Klapisch

Cédric Klapisch de retour, et l’évènement se crée de lui-même. Le réalisateur des très remarqués « L’auberge espagnole » et « Les poupées russes » revient avec un film dont il a le secret, casting cinq étoiles en prime. Le résultat est-il à la hauteur des attentes?

Et bien oui, cent fois oui. Bien que l’expression soit paradoxale, on peut avancer que Klapisch fait preuve de sa « fraîcheur habituelle ». En nous montrant un Paris, son Paris, ou plutôt le Paris de tous ces personnages dont le destin se croise, s’entrecroise sous des fortunes diverses, il signe une belle réussite cinématographique. Ma théorie personnelle à cet égard est plutôt basique ; un film de personnage, il est soit réussi, soit raté.

En l’occurrence, « Paris » est un film sensible, aux dialogues subtils. Les protagonistes s’effleurent plutôt que ne se heurtent, la vie suit son cours. C’est poétique, c’est amusant (plusieurs francs éclats de rire dans la salle). Chaque acteur, dans son rôle, trouve le juste ton, la belle incarnation ; Juliette Binoche crève l’écran, Dupontel est toujours aussi fort, François Cluzet et Fabrice Luchini (frères dans le film) campent leur personnage à merveille.

Bref, un très bon moment de cinéma. A recommander!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *