Le Vif et les Francs-Maçons


Je me dois de faire part ici de ma perplexité.

Vendredi dernier, comme chaque vendredi, je prends connaissance de la Une du « Vif L’Express » qui titre sur un sujet on ne peut plus insignifiant et inintéressant : « Les grandes sagas familiales ». Et d’expliquer en bref l’histoire de quelques familles dans un article digne des numéros de remplissage d’été (s’ensuit un dossier sur Liège qui a le mérite de soulever pas mal de questions pertinentes pour la ville, concernant la mobilité et l’aménagement du territoire notamment).

Entre les deux, mon attention est attirée par un article sur les Francs-Maçons. Que Diable! Leur confrérie n’est pas anodine au sein de nos pouvoirs publics. Sans poser de jugement sur la Loge que je ne connais pas, je constate qu’elle a colonisé le Parti Socialiste dans toutes ses strates supérieures, ce qui apparement est plutôt de notoriété publique. Di Rupo, Onkelinx, Moureaux, Van Cau, Busquin, mais aussi Magnette, Daerden, Lizin, Despi, etc (Quelqu’un sait-il pour Demotte?). Et, pour rétablir l’équilibre, Hasquin ou Michel père pour les libéraux.


So what?

Ce matin sur le campus du Sart-Tilman (ULg) dont je reparlerai d’ailleurs sous très peu, était distribué gratuitement un numéro du Vif imprimé mais retiré des canaux de grande distribution in extremis pour lui substituer le platissime « saga des grandes familles ». Ce numéro titrait : « Jeux d’influence. Complots. Le vrai pouvoir des francs-maçons ». Slogans : « Pourquoi les loges ont été infiltrées par des affairistes » et encore « Comment les frères pèsent sur la scène politique belge ».

Le dossier revient sur la douloureuse affaire Agusta, où les têtes politiques coupées (Spitaels, Coëme, Mathot père et Claes) appartenaient toutes à la loge. Ensuite, il reprend le dossier sur Charleroi de A à Z en essayant de montrer comment les « affairistes » ont infiltré la Loge. L’article pose la question pertinente : « jusqu’où va la solidarité maçonnique ? ». Des témoignages rapportés parlent d’obstruction d’enquête, de freins apposés sur dossier d’instruction voire d’infiltrations dans la magistrature.

S’il faut, comme le stipule l’article, trier le bon grain de l’ivraie et attendre le prononcé des jugements concernant Charleroi, il est quand même interpellant que ce numéro n’ait pas atteint les présentoirs… La Loge possèderait-elle également des relais efficaces dans le milieu médiatique voire chez Roularta?

(quelques infos sur la Loge en France et en Belgique, ainsi qu’un Weblog franc-maçon)

Une réflexion au sujet de « Le Vif et les Francs-Maçons »

  1. Francois

    Voilà qui est gratifiant! Si on ne peut pas « être et avoir été », il est à tout le moins rassurant « d’avoir été », déjà, plus inspiré et moins réducteur.

    J’espérais susciter des réactions avec un article un peu choc. Au fond, le but ici est de soulever une interrogation : pourquoi un dossier entier sur les « affairistes » et la « franc-maçonnerie » a-t-il été soustrait à une distribution grand public en dernière minute?

    Après, il est évident que la théorie du complot guette les débats, cher lecteur assidû je te l’accorde. La franc-maçonnerie est une association « discrète », à défaut d’être secrète, et génère fantasmes, mystères et tabous.

    Me serais-je laissé tenter par le « côté obscur de la force »?

    Répondre
  2. Gilles

    Le problème est que dés qu’on touche trop violament à la franc-maçonnerie, on tombe vite dans un travers peu reluisant de notre histoire…

    Maintenant, je n’ai pas lu l’article. Mais il est vrai que le fait que cette société discrète composée de puissantes personnalités puissent servir de grille de lecture aux affaires de Charleroi,ou d’autres endroits est assez inquiétant.
    Mais je connais une autre grille de lecture, plus inquiétante, moins secrète, avec encore plus de noms qui ont plein de choses à se reprocher: le PS!

    Je ne sais pas quelle est la meilleure…

    Répondre
  3. Francois

    Salut Gilles!

    Merci pour ton ardente défense de mes positions dans le post Cher anonyme, …! Bien sûr, il ne s’agit que d’un débat, de dialectique ludique. Quel enjeu que d’arriver à se détacher des grilles de lectures toutes tracées!

    La relation des Francs-Maçons au pouvoir n’est pas toujours limpide… et continuera de stimuler de nombreuses interrogations!

    Répondre
  4. Gilles

    Tu n’as pas besoin de moi pour bien te défendre, je ne faisais qu’apporter de l’eau à ton moulin.

    En ce qui concerne, les francs-maçons, pour apporter un commentaire un peu plus construit, il faut savoir que la franc-maçonnerie se composent d’hommes influents dans leurs domaines. Dans un territoire comme la Wallonie, qui, depuis des lustres, est dans son ensemble une grande terre rouge, il est normal que dans les loges maçonniques qui y s’y trouvent, il y ait beaucoup de socialistes.
    Et on connait les effets du pouvoir sur les hommes… Dès lors, quand une affaire de corruption comme Agusta-Dassault, les affaires de Charleroi, et autres traffics d’influence, qui sont des délits d’hommes qui ont du pouvoirs, on retrouve également beaucoup d’hommes politiques du PS, mais aussi des loges maçonniques. C’est normal puisque les délits et le recrutement dans les loges sont l’oeuvre du même type de personne.
    A contrario, un clochard ne se fera jamais corrompre, mais il ne sera jamais non plus franc maçon.
    Je ne dis pas que tous les francs maçons sont des criminels en col blanc ou que les francs maçons sont tous des pourris, je dis qu’il y a un inévitablement une corrélation entre homme de pouvoir et francs maçons, mais aussi entre hommes de pouvoirs-mauvaise utilisation du pouvoirs.

    Le raccourci qui consisterait à faire le rapprochement entre la franc-maçonnerie et le délit n’est cependant pas valable à mes yeux.
    Pourquoi? Parce que rien ne prouve que ce soit la que se fomentent les sales histoires, et pas en d’autres lieux comme par exemple, les cabinets, les conseils communaux, les meetings, …ou que sais-je encore.

    On parle d’un supposé impact négatif de la franc-maçonnerie. Pourquoi ne pas parler également des impacts bénéfiques? N’y en-a-t-il pas? P-e que biens des problèmes ont été évités ou ont été résolus par la discussion en loge.

    L’aspect mystérieux et secret des loges suscite plus facilement la méfiance que la confiance. Parce qu’il n’y a personne pour la défendre premièrement, puisque les membres doivent rester discrets (pas de sortie grandiloquente du maçon di rupo dans la DH donc).C’est toujours plus facile quand on sait qu’on aura pas vraiment de réponse. Deuxièment parce qu’on a l’impression que quelque chose de visible et clair est forcément légitime et qu’à contrario, si on se cache, c’est pour faire des choses illégitimes (comme des enfants illegitimes par exemple). Mais ce n’est pas toujours vrai. N’a-t-on pas vu des conseils communaux ne pas respecter la loi? Ils étaient pourtant bien visible.

    Bref, je ne me rallie pas à la thèse du complot. Mais il est toujours bon d’être vigilant. Et si un jour j’ai du neuf, je vous le dirai sur ce sujet!(on ne sait jamais que j’y sois ou que j’en sois victime par je ne sais quel moyen)

    Répondre
  5. Virginie

    Personnellement, ce qui me surprend, ce sont toutes ces sorties dans la presse à propos de la loge. Pourquoi tout le monde en parle maintenant alors qu’aucune preuve prouvant les liens entre les jeux d’influence et la loge n’est dévoilée?

    Question à la Une, Quand les jeunes s’en mèlent, maintenant Le vif…

    Bref… c’est comme si quelques personnes s’étaient dit « Allez on y va, on va en parler »… puis finalement, qu’elles se cognaient contre un mur, ce qui donne surtout l’impression d’une tempête dans un verre d’eau…

    Répondre
  6. Francois

    @ tous

    Et bien je suis content de toutes les réactions que suscite cet article, je vais pieusement estimer qu’il trouve dans ce débat sa pleine justification. Je dois avouer n’avoir pas vérifié, parce que j’avais pas pensé à cette hypothèse, que Le Vif ait pu être retiré à la vente juste sur Liège pour lui substituer un numéro spécial sur la ville. Je ne sais pas.

    @jm

    Votre question est très pertinente. Elle rejoint certains commentaires émis ci-dessus. En réalité, en politique, il est une chose qui est systématiquement suspecte : c’est l’unanimité! Alors, en effet, quand Le Vif, la RTBF et autres signent la charge militaire sur les FM avec une belle cohésion… C’est suspect.

    Sur ces points, mon ignorance du dessous des cartes rend difficile un jugement d’opinion pleinement informé!

    Répondre
  7. jingawaa

    si cet ordre n’a rien à cacher, pourquoi serait-ce une trahison que de balancer le nom de ce journaliste. ce rapport franc-maçonnerie/pouvoir ne me semble pas sain. dans les autres strates de la populations, on croise rarement des francs-maçons tout de même.
    Depuis washington beaucoup de grands dirigeants ont été des francs-maçons.
    En n’ayant aucune idée de ce qui peut bien se passer dans les loges, on ne peut voir en celles-ci que quelque chose de mauvais, surtout si beaucoup de dirigeants y adhèrent.
    C’est le manque de transparence qui fait passer la franc-maçonnerie pour une entreprise machiavélique.
    Ils souffrent eux même de leur manque de franchise, à eux dès lors de s’expliquer, et de nous en dire plus sur leurs projets et leur idéaux.
    Sans bien sûr nous dévoiler les secrets les plus croustillants de leur fraternité.

    Répondre
  8. harry

    des qu’il y’a rassemblement les franc macons s’infiltrent pour influencer les décision, syndicat, presse, politique etc…

    un peu en apporte une émission tres intéressante sur qui dirige vraiment le monde…

    Répondre
  9. François Collette

    La franc-maçonnerie ne cesse depuis des lustres de faire couler de l’encre et de la salive et elle continuera encore longtemps à faire fantasmer beaucoup de gens. Tout le monde sait que la franc-maçonnerie phagocyte le PS et dans une moindre mesure le MR, ce n’est un secret pour personne. Dès lors, selon moi, cet article n’a pas plus d’intérêt que celui sur les « sagas familiales ». D’autant que maintenant nous vivons une autre saga, la « Saga Belgica ».

    Répondre
  10. Moi

    Moi je me suis longuement renseigné sur la franc-maçonnerie et cette « société secrète » apparait dans pratiquement tous les dictionnaires… des sectes !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *