Cinéma 5 – No Country for Old Men


« Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme » ou comment un film peut être traduit de la plus mauvaise manière qui soit. Selon mon humble avis, il doit s’agir d’un argument marketing (hé bien oui, cette traduction de « No Country for Old Men » fait s’interroger tout le monde…).

Petit dernier des frères Coen et plébiscité par la presse donc. Que nous proposent-ils pour cet attendu come-back? Un bon vieux film noir, une imagerie 70’s, des acteurs excellents (ce tueur est grandiose – voir les yeux sur l’affiche), et cet humour féroce qui est leur marque de fabrique.

De ce côté-là, on est plutôt servis. L’esthétique du film est franchement top. La question est : quid du fond? Alors de ce côté, et sans en dire trop sur le dénouement, on hésite à être surpris ou pas?! Ce film démonte tous les clichés, bien pensant et autres, du cinéma hollywoodien… Il joue même à créer ses clichés propres. C’est assez perturbant comme expérience. Il en ressort une morale sans queue ni tête qui n’est pas de nature à … rassurer … le spectateur.

En attendant et bien qu’un peu trash aux entournures, ce film vaut largmenent le détour surtout en raison du coup de caméra drôlement bien ajusté des frères Coen.

Une réflexion au sujet de « Cinéma 5 – No Country for Old Men »

  1. Gillou

    J’appuie tes paroles, même si j’étais mieux placé que toi 😉

    J’ajouterais de plus, que les Coen Brothers n’ont pas non plus oublié cette touche d’humour-auto-dérision qui est présent dans tous leurs films. A savoir, de bons vieux clichés de culs-terreux de cette amérique profonde. Leur marque de fabrique.

    Torat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *