Cinéma 5 – No Country for Old Men


« Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme » ou comment un film peut être traduit de la plus mauvaise manière qui soit. Selon mon humble avis, il doit s’agir d’un argument marketing (hé bien oui, cette traduction de « No Country for Old Men » fait s’interroger tout le monde…).

Petit dernier des frères Coen et plébiscité par la presse donc. Que nous proposent-ils pour cet attendu come-back? Un bon vieux film noir, une imagerie 70’s, des acteurs excellents (ce tueur est grandiose – voir les yeux sur l’affiche), et cet humour féroce qui est leur marque de fabrique.

De ce côté-là, on est plutôt servis. L’esthétique du film est franchement top. La question est : quid du fond? Alors de ce côté, et sans en dire trop sur le dénouement, on hésite à être surpris ou pas?! Ce film démonte tous les clichés, bien pensant et autres, du cinéma hollywoodien… Il joue même à créer ses clichés propres. C’est assez perturbant comme expérience. Il en ressort une morale sans queue ni tête qui n’est pas de nature à … rassurer … le spectateur.

En attendant et bien qu’un peu trash aux entournures, ce film vaut largmenent le détour surtout en raison du coup de caméra drôlement bien ajusté des frères Coen.

0 réflexion sur « Cinéma 5 – No Country for Old Men »

  1. J’appuie tes paroles, même si j’étais mieux placé que toi 😉

    J’ajouterais de plus, que les Coen Brothers n’ont pas non plus oublié cette touche d’humour-auto-dérision qui est présent dans tous leurs films. A savoir, de bons vieux clichés de culs-terreux de cette amérique profonde. Leur marque de fabrique.

    Torat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *