Qui a coulé l’Erika?

Qui a coulé l’Erika? Qui est coupable et qui est-ce qui payera? (les paroles sont de François Corbier sur un air de Bob Dylan).

Le jugement de première instance vient d’être rendu après une longue période d’instruction. L’armateur et le gestionnaire du bateau sont reconnus coupables d’une « faute caractérisée« . Total, la multinationale pétrolière dont le rôle dans cette affaire a fait couler beaucoup d’encre, a fait l’objet d’une condamnation pour « faute d’imprudence« .

La compagnie connaissait la vétusté du navire et les carences du contrôle technique.

Le naufrage du pétrolier Erika avait conduit aux paquets législatifs Erika I, II et III (Union européenne), qui prévoyaient notamment une liste noire des navires impraticables, l’obligation pour les pétroliers d’être dotés d’une double coque ainsi que des mécanismes de tracabilité et de contrôle renforcés.

Bien que probablement insuffisant, ce jugement est une première avancée dans le bon sens. Car il est trop facile pour une compagnie milliardaire d’avoir une gestion du transport en « sous-traitance » qui la dégage de toute responsabilité objective. En effet, la responsabilité des avaries incombe alors au seul armateur, indépendant.

En cas de naufrage, l’armateur coule corps et bien avec son navire, et est très loin de pouvoir indemniser les dommages occasionnés par une marée noire. Sans compter les dommages impossibles à chiffrer, collatéraux ou irréversibles. Il faut donc trouver un mécanisme juridique de contrainte vis-à-vis des compagnies pétrolières milliardaires, de manière à éviter dans le chef de celles-ci une exonération de responsabilité trop facile. D’autant plus qu’elles seules ont les moyens de couvrir les dégâts causés par ce type de catastrophe écologique.

0 réflexion sur « Qui a coulé l’Erika? »

  1. c’est la première fois qu’une catastrophe à si grand impact écologique connaît une telle issue favorable. Ca fait du bien que Total « l’ait dans le baba », ça change des albatros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *