Kézako?

A l’heure où la crise s’enlise plus que jamais en Belgique (voir ici et ), je suis stupéfait de voir que les comportements de nos élus sont toujours aussi outranciers.

Milquet se répand (se repent?) dans la presse et à la TV. Que voulez-vous qu’il en sorte de positif? Toutes ces sorties médiatiques des uns et des autres ont donné lieu à l’extraction de phrases hors contexte et à leur extrapolation. Une fois de plus, cela n’a pas manqué.

Reynders saisit la balle au bond, trop heureux qu’il serait de pouvoir se débarasser du cdH (la plus grande famille politique serait alors les libéraux… Avec un très probable siège de Premier ministre). Et de tendre une main désintéressée vers les socialistes, dont l’éviction du pouvoir constituait « en soi une réforme de l’Etat ». Cohérence?

Ajoutons qu’il est pris à son propre piège. Car Elio lui a opposé un refus assez net de « trahir » le cdH et refusera, au demeurant, toute participation à un gouvernement dirigé par Reynders. Celui qui a tant démoli les socialistes (peut-être à juste titre) ne pourra s’emparer du premier maroquin sans eux. Leterme au 16 rue de la loi reste donc d’une actualité brûlante – car Verhofstadt n’aura pas le poids politique de lui faire face, sauf énorme surprise.

Parallèllement, puisqu’on en parle, Yves Leterme se répand lui aussi dans la presse, soucieux d’une exposition aussi forte que son rival Guy, le Premier en affaires courantes. Malgré des efforts très sensibles, un problème majeur : une comparaison désastreuse (RTBF et RTMC) qui, si elle est avérée (il n’y en a aucune trace sur le site du Standaart), fera oublier tout le reste. Qu’apparement l’échec est rejeté sur Milquet dans les médias flamands, pas à RTL… Je ne sais pas.

Tant de maladresses et de petites stratégies pendant que le capitaine « informateur express » a quitté le navire pour des raisons certes bien légitimes (heureusement pour le sommet Europe – Afrique qu’il y a la crise en Belgique sinon on n’en aurait jamais entendu parler…).

Reste à souhaiter que les écolos soient sollicités (la tripartite classique n’a pas mes faveurs, je plaide pour un gouvernement d’union nationale temporaire) et fassent payer leur participation au prix fort environnementalement parlant. Pour avoir enfin une politique en la matière… Volontaire,c ‘est mieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *