The Coral – Roots and Echoes

Septembre 2007 et The Coral revient avec un album qui, pour la petite histoire, a bien failli ne jamais voir le jour. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le groupe opère un retour en force! Un album éponyme en avait fait les coqueluches de la presse (soutenu par l’énorme « Dreaming of you »). Ils transformaient l’essai peu après avec un excellent « Magic & Medecine » (2003), et le génial single « Pass it on ». Ensuite, la sortie d’un mini-album, « Nightfreak and the Sons of Becker »(2004), passa singulièrement inaperçue et pour cause; il s’agissait plus d’un essai inaudible que d’autre chose. « The invisible invasion », sorti en 2005 et qui contenait plus d’une pépite, lança l’invasion du groupe… invisible, malheureusement!

Petite crise plus tard et The Coral revient donc en pleine forme et le petit dernier, sobrement intitulé « Roots & Echoes ». Qui dit « Roots » dit concept marketing éculé de « retour aux sources ». Hé bien, dans le cas de The Coral, il n’en est rien! Les sources en question étaient foutraques et désordonnées, alors que le petit dernier brille, au contraire, par sa grande cohérence. Le groupe aligne les chansons parfaitement pop à merveille.

Le premier titre (et premier single), « Who’s gonna find me », en écoute ci-dessous, est un single pur jus remarquable par son bridge ciselé comme seul The Coral savent les pondre. « Remember me » est un tube en puissance avec ses montées avec ses synthés rétros et ses montées à la batterie. Sans énumérer les titres, je mentionne tout de même le tempo aérien de « Put the sun back », les arpèges de rêve sur « Jacqueline », la tonalité grandiloquente de « Fireflies » ou encore l’intro et le rythme dantesque de « In the Rain » (morceau tout simplement énorme).

Mention spéciale à « Cobwebs » et « Rebecca you » pour leurs atmosphères fragiles et nostalgiques. The Coral et les Sixties, c’est quelque chose! Finalement, je ne résiste pas non plus à évoquer le refrain comme je les aime de « She’s got a reason » (pom pom pa la la la 🙂

Discographie:

  • The Coral
  • Magic and Medicine
  • Nightfreak and the Sons of Becker (mini-album)
  • The Invisible Invasion
  • Roots and Echoes

thecoral.co.uk
The Coral on wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *