Hypocrisies


Les médias francophones sont en fronde contre l’orange bleue, c’est un constat. Ils portent plus particulièrement le fer contre Yves Leterme, c’en est un autre. Lorsque l’on prend la peine d’y réfléchir, comme j’en ai déjà fait part, c’est logique; la plupart des médias francophones mangent dans la main du PS. A ceux que cela ne convaincrait pas, qui ne se complaisent pas, comme moi, dans cette théorie du complot, j’amène encore un peu de farine à mon moulin avec cet exemple très simple.

Hier, pour les rentrées parlementaires, Arena propose le lancement d’une commission mixte Wallonie-Bruxelles « pour débattre du projet francophone« . Jusque là et bien que jusqu’à présent cette discussion n’a pu avoir lieu de la faute des socialistes (exemple: qui n’a jamais voulu entendre parler d’une fusion Communauté française / Région wallonne pour des motifs purement électoraux?), je souscris pleinement à cette idée. Elle arrive trop tard, bien trop tard, mais elle a le mérite d’être lancée. En toute ouverture?

Là, je me pose des questions: l’état d’esprit des francophones selon Arena doit être la vigilance « face à la radicalisation au nord du pays« . C’est cela, l’ouverture et le dialogue? Se préparer à faire front? La radicalisation est aussi une réalité au sud du pays. 89,1 % des francophones, selon un sondage récent, rejetteraient Yves Leterme comme premier ministre!

Alors, la fameuse « note Dehaene », photographiée sur son genoux, contenait cette idée, récemment relancée, pour laquelle j’ai déjà plaidé et que j’appelle de mes voeux: la création d’un Comité des Sages. Que de vieux baroudeurs, très expérimentés, très au fait des affaires belgo-belges mais dégagés des contingences politiques et électorales, se mettent autour de la table et définissent une ligne directrice pour la Belgique, un projet pour un pays en mal de vivre; voilà une idée qui me parle!

L’équivalent francophone, édulcoré et hypocrite (quand on sait comme Arena tient compte des points de vue de ses interlocuteurs…), qui arrive absurdement trop tard, viendrait en concurrence et en confrontation avec des négociations fédérales… dans lesquelles le PS n’est pas impliqué! Et que dit la presse? Elle félicite; elle arrose; elle rond-de-cuir. Dixit Le Soir: « une petite révolution. Et, pour une fois, celle qu’on attendait. » « Francophones, voilà le moment de vérité« . Après, ils démontent une bonne partie des arguments que je viens d’avancer; l’initiative vient trop tard, jette de l’huile sur le feu et obstrue les déjà-pénibles-négociations. Quant au PS, il clouait le MR au pilori pas plus tard que la semaine dernière pour avoir osé faire des propositions communes aux francophones, comme la fusion CF/RW.

Par pure galanterie, le mot de la fin sera dévolu à Arena: « Alors, oui, l’élargissement de Bruxelles est devenu une revendication forte des francophones. Comme celle d’un lien territorial avec la Wallonie, pour ne pas laisser Bruxelles glisser en Flandre. Je vous l’ai dit : il va falloir être super-forts ». Polarisation communautaire, je vous le disais…

[Post-Scriptum : pour ceux que la question des biocarburants intéresse, je viens de procéder à un addendum sur le post ci-dessous, en lien et en commentaire. Il s’agit d’un pamphlet violent anti-biocarburants qui, pour n’être pas neutre, n’en est pas moins intéressant à lire et qui contient beaucoup d’éléments fondés]

Une réflexion au sujet de « Hypocrisies »

  1. Mam

    tu es le seul qui me donne envie de lire des articles sur ce sujet. Rien que la couverture du Vif/l’Express, avec Didier trônant en 1er (ministre des cons) me donne envie d’air, de campagne…mais pas électorale, oh non, pitié! tout mais pas ça! je préfère encore y mettre un terme. LE … ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *