Boycott généralisé

Je voudrais exprimer mon indignation généralisée quant à la manière de faire du journalisme en Wallonislavie. RTBF, RTL-TVI, La Libre Belgique, Le Soir, pour ne parler que des médias plus ou moins « fréquentables », vont finir, dans un beau concert, par me filer un ulcère. A telle enseigne que j’envisage de ne plus les regarder ou les lire jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement.

Je suis purement et simplement scandalisé par la manière dont sont rapportées les négociations post-électorales. Les partis francophones jouent aux gamins; on les croirait encore sur le point d’être soumis au verdict de l’électeur. La presse est unanimement lapidaire envers Leterme. Sensationnalisme bon marché, obtusion d’esprit, lynchage permanent. Une telle harge est forcément suspecte.

Reportages et articles sont vides de sens, ne parlent pas de fond (bel exemple ici, où le journaliste ne raconte rien – quels sont les « horreurs » qu’il évoque?) ou cherchent un titre au vitriol (bel exemple ici, où le journaliste ne raconte rien – quel est le vrai problème et d’où vient-il?).

Outre la médiocrité dont font preuve les francophones avec leurs intenables « on est demandeurs de rien », « on ne veut rien », « on ne sait rien », « on n’écoute rien », enz. (qui déclenchent forcément un dialogue de sourds), la vérité est que les médias jouent aux imbéciles parce qu’ils sont vexés. La stratégie est simple; comme Di Rupo, le mauvais perdant qui promet qu’il va « rendre les coups » au MR, les médias font preuve d’une hargne sans pareil vis-à-vis de Leterme, l’homme.

La raison en est limpide; aux débats publics et compromis boîteux, voués à l’enlisement, chers à Verhostadt, Yves Leterme est un homme de résultat. Il privilégie le huis clos comme méthode de travail pour obtenir des résultats concrets, rapides et tangibles. La presse a réagi de manière furibarde à cette mise à l’écart forcée, et tire à boulet rouge sur tout ce qui sort de Val Duchesse. Elle fait de la décapitation médiatique de Leterme une affaire personnelle (outre les affiliations politiques bien connues des médias francophones, qui n’aident en rien). Elle joue sur les positionnements pré-2009 du MR et du cdH, qui sont parfaitement imbuvables.

Petit esprit, petit esprit. Je suis fatigué.

Une réflexion au sujet de « Boycott généralisé »

  1. François

    Petit addendum; voici un lien vers le blog de Fabrice Grosfilley. Journaliste politique (espèce en voie de disparition) sur RTL-TVI, il contribue à redresser un tant soit peu le débat sur son blog souvent intéressant, parfois un brin convenu. Voici un article où il confirme cette impression de campagne électorale permanente http://ruedelaloi.blogspot.com/2007/07/le-doute.html

    En voici un autre sur l’exagération autour du « cas Leterme »: http://ruedelaloi.blogspot.com/2007/07/leterme-atterit-le-pugilat-samplifie.html

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *