Vive le rattachisme!

La preuve est faite! Avec ce reportage grossièrement monté, la RTBF, Yves Leterme, Rudy Demotte mais également Guy Verhofstadt démontrent une vérité éclatante; ce n’est pas la Wallonie qu’il faut rattacher à la France, mais toute la Belgique! Bruxelles y compris… Et cela ferait d’une pierre deux coups. En effet, si la Belgique devenait française, les Français auraient moins d’objections à transférer le siège du Parlement européen de Strasbourg à Bruxelles… 🙂

Une réflexion au sujet de « Vive le rattachisme! »

  1. ben

    ça fait plus « projet x » que « JT » mais de la a dire que c’est un reportage grossièrement monté …

    C’est surtout le politique qui prouve son ignorance

    Répondre
  2. anne

    Pour ma part, je trouve que ça rend surtout Yves Leterme plus humain. Des bourdes, car c’en est une (les médias aujourd’hui essayaient de savoir si c’était une attaque à la Belgique ou une blague), ça arrive et ça s’excuse. C’est assez agaçant de voir que Yves Leterme ne peut rien faire sans qu’à chaque fois la RTBF, et les autres, se sentent obligé d’en faire des tonnes. Aujourd’hui, un journaliste du Soir déclarait dans une interview arccordée à la RTBF que Yves Leterme n’était certainement pas capable de gouverner le pays, rappelant par là les propos, qui font date (il serait temps aussi de passer à autre chose à ce sujet), du normalement futur premier ministre. Cette réaction s’assimile surtout à un oeil pour oeil dent pour dent, très agacant et très peu professionnel de la part d’un journaliste (peut-être complexé de ne pas connaître le néerlandais). Une fois de plus, les médias ne se concentre pas du tout sur la bonne information, font preuve d’analyse simpliste et font du tord, bien plus qu’Yves Leterme, à la Belgique.
    C’était drole, on a bien ri, fin de l’histoire.

    Répondre
  3. François

    La critique par rapport au complexe de ne pas savoir parler flamand s’adressait plutot au journaliste du Soir qui est David Coppi, un gros socialo à la mord-moi-le-noeud. En tous cas, moi j’ai trouvé le terme (haha!) exact qui convient à la situation: notre futur premier ministre a été frappé… d’hymnésie!

    Répondre
  4. François

    Pas du tout d’accord avec ce projet. Ce pessimisme pré-« post-Belgique » m’insupporte. Les gens qui présentent la séparation de la Belgique comme inéluctable sont des défaitistes!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *