Les médias…


Pour m’être rendu au congrès programmatique du cdH, je tiens à formuler un conseil à l’intention de tous mes lecteurs: arrêtez de lire la presse et de regarder la télé! J’avais élaboré le scénario de ce que serait le reportage typiquement con sur ce congrès: j’ai le regret d’annoncer que la RTBF l’a suivi à la lettre.

Voilà ce que je voudrais dire: beaucoup d’idées ont été véhiculées à l’occasion de ce congrès. On peut les discuter, être d’accord ou pas, mais elle fourmillaient. Beaucoup étaient très intéressantes. Les nombreux intervenants (une quinzaine) étaient dynamiques, sincères et motivés. J’ai vraiment ressenti un élan fédérateur et une démarche, très concrète, de coopération et de dialogue, à mille lieux de la politique de caniveau trop souvent pratiquée à l’occasion de petits conflits particratiques.

C’est un ressenti, je l’accorde. Toutefois, que reste-t-il de ces impressions, dont je me plaîs à croire qu’elles ne sont pas totalement infondées, dans les médias? Sur la RTBF, rien. R.I.E.N. André Antoine se permet une « taquinerie » envers Didier Reynders; ce sera la seule pique envers un autre parti de toute la matinée… Tous les médias en parlent. Joëlle Milquet fait une allusion au score de Bayrou – la seule de la matinée – la RTBF saute dessus. Anne Delvaux aura beaucoup souri et dit des choses intéressantes… Dans les médias, on retiendra surtout le grand sourire…

Le Soir rédige un article carrément mesquin sur l’évènement. On y parle de pur opportunisme politique, on y considère les nouveaux candidats en termes de « niches » et de « nombre de voix », à un point tel que c’en est presque humiliant pour eux. André Antoine? Il se moque très méchamment (« perfidement ») de Reynders sous le slogan « besoin d’humanité ». « Paradoxe », dit Le Soir, « mais il n’en est pas à un près ». Anne Delvaux? Gentille avec le parti – « on s’en serait douté », dit Le Soir, et « qui s’exprime – enfin! » sur ses priorités politiques, énumérées laconiquement.

Je ne parle même pas de l’édito d’hier, qui tronque complètement les résultats du sondage commandité notamment par le « journal » en présentant Di Rupo et le PS comme les grands vainqueurs du sondage.

Finalement, La Libre Belgique aura un peu parlé de fond, tout en exploitant elle aussi la seule vanne de la journée, d’André Antoine. Et encore, tout au plus y retrouvera-t-on quelques orientations programmatiques, quasiment copiées-colées du site du cdH. En fin de compte, le moins mauvais reportage sera peut-être celui qu’aura proposé RTL, ou les grandes dispositions auront été présentées, brièvement et simplement, bien qu’en apparté (pas lors de leur discours officiel, mais « en coulisses ») par les ténors du parti.

Au contraire du reportage de la RTBF qui aura été, je le répète, rempli de creux: la vanne d’André Antoine, l’allusion à la France de Joëlle Milquet, les petits cartons oranges pour voter le programme, les paillettes et le sourire d’Anne Delvaux. Je suis abasourdi de cette incapacité totale – ou de cette volonté – de ne pas véhiculer le moindre message de fond intelligent. Décevant, très décevant… Et tellement faussé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *