Publicitarisme électoral

Je tiens à m’inscrire en faux contre les campagnes d’affichage politique actuelles, plus scandaleuse l’une (le cdH) que l’autre (le MR). Pour le cdH, en évoquant des thèmes aussi dépourvus de sens que le bon vieux et populiste « meurtre pour un mp3 ou une cigarette », avec un slogan aussi vide de signification que « besoin d’humanité », il tombe bas dans le raccolage de fond d’électorat. Je ne parle pas de la campagne pour les pinguins. Pour le second, le niveau est encore un cran plus loin dans le scandale. Je parle du slogan raccoleur « la sécurité est la première des libertés ». Là-dessus, maman et son môme, et Didier chef sioux qui croise les bras (refus) et bombe le torse (puissance). Et, à nouveau, je pense que la messe est dite (même en parlant de libéraux) avec le non seulement hypocrite mais de très mauvais goût « il faut sauver la planète bleue ». Apparement, Reynders en est très fier car il la sort dès qu’il peut.

Catastrophe. Je ne prend pas la peine de poster ces affiches dégueulasses, on nous les placardera bien trop d’ici la fin bénie du mois de mars (ou la législation électorale interdira d’aussi grands espaces d’affichage). Et tout ça ne nous rend pas d’alternative crédible à la rose rouge…

Une réflexion au sujet de « Publicitarisme électoral »

  1. Maman

    entièrement d’accord avec toi. Avant on ne voyait que leurs sales G…Je crois que j’aiamis encore mieux ça! j’apprécie surtout ta lecture de la posture de Reynders !
    Ta Maman fière de son Papoose

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *