Economie

Il est temps aujourd’hui de rendre au terme « économie » son sens premier, plus noble que ce que ce terme peut recouvrir aujourd’hui. Etymologiquement, « économie » des termes grecs « oikos », la maison, et « nomos », la règle. C’est la règle qui régit la maison, la gestion efficace de son habitat. Aujourd’hui, le terme économie évoque des superstructures, des multinationales, des actions et obligations, des cours boursiers, des chiffres, du comportement rationnel des acteurs économiques, des restrictions budgétaires, des restructurations ou encore les fameuses délocalisations.

En France, plusieurs petits producteurs locaux se sont unis pour proposer des produits cultivés par eux, quotidiennement, dans une coopérative à l’esprit biologique. Le succès est tel qu’il écoulent leur cargaison de produits frais en quelques heures. Dans le contexte médiatique actuel, cette initiative fait pas mal parler d’elle. Les fruits et légumes ainsi vendus, coûtent moins cher que ceux, amenés à grands frais et arrosage de kérozène de l’autre coin du globe, et truffés de pesticides.

En Belgique, les fameuses statistiques officielles sur l’absentéisme à l’emploi (un travailleur travaille en moyenne 3 jours sur 4) passent plus ou moins sous silence une des données les plus intéressantes: le taux d’absentéisme est beaucoup plus marqué dans les grandes structures. Je suis persuadé qu’il y a un lien fort entre gestion efficace et taille de la structure économique, et j’attends que l’on me démontre sur papier les effets économiquement bénéfiques, à long terme, des économies d’échelle.

Le contexte inquiet que suscite le réchauffement climatique, qui truste littéralement les médias (effet de mode? il aura fallu le temps!), ne pourra s’épargner une réflexion de fond sur l’économie et notre rapport à elle. Il est grand temps de la relocaliser, de se retrouver dans des structures à taille humaine, plus humbles, palpables et concrètes. Que l’économie rentre à la maison. Loin de ces grandes entités dématérialisées qui peuplent l’imagination de nombreux étudiants des HEC…

Economie de l’environnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *