Calexico – Garden Ruin


Nouvel album pour Calexico en 2006. Au placard les mariachis, trompettes et autres sonorités mexicaines. Vive la folk-pop épurée! La dernière livrée en date de Calexico est tout bonnement impressionnante.

L’album fait la part belle aux mélodies épurées, aux tonalités dépouillées, et c’est tant mieux. Il s’ouvre sur le très aguichant « Cruel », dont le refrain s’imprime en une petite poignée de secondes au plus profond des cellules musicales du cerveau. On ne s’en plaint pas.

Après une piste plus calme arrive le joyau de l’album; « Bisbee Blues », ou l’histoire de la piste audio comme je les aime. Une mélodie simple(-issime) et pourtant si efficace. Plus d’artifices, d’effets grandiloquents; Calexico pénètre dans le vif du sujet pour mon plus vif plaisir. « Heaven is under construction »!

Le reste de l’album, bien que probablement un chouia trop convenu, me sied à merveille. Calexico y alterne les purs morceaux de folk à un ou l’autre rock bien balancés, avec pour apothéose la dernière piste dont le nom m’échappe momentanément.

En bref, un album qui paradoxalement ne prend que peu de risques – l’ensemble est convenu et les mélodies conventionnelles, et qui en même temps en prend beaucoup – Calexico rompt clairement avec les sonorités de ses précédentes productions, quitte à débarquer une bonne partie de ses fans de base en cours de chemin. Et, malgré tout, une originalité et un son pareil à nul autre; cette voix si atypique et ces arpèges si percutants et plaisants à l’écoute!

Calexico renaît, vive Calexico!

PS: détail notable, pour la première fois, le groupe livre avec son album une pochette regardable. Cela valait la peine d’être signalé!

Une réflexion au sujet de « Calexico – Garden Ruin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *