Chatoyantes nouvelles

Bonjour à toi, cher lecteur!

Veuillez m’excuser cette période de silence relativement longue, pour laquelle je m’excuse. En effet, mon attention – et mon temps libre, ont été méchamment accaparés par une vilaine « interrogation dispensatoire portant sur l’intégralité de la matière ». En bref, j’ai eu un examen, pour un cours dont l’intitulé était « Développement économique et social depuis la révolution industrielle ».

Pour l’anecdote, et comme ça, cher lecteur, je n’aurai plus de secret pour toi, il faut savoir que la matière a été arrêtée à… La crise et la consolidation de la Révolution industrielle en Belgique! Bref, on a vu absolument tout sauf ce que prévoyait l’intitulé du cours.

Enfin bref, ces conneries ne sont pas importantes. Ce qui importe vraiment aujourd’hui, c’est qu’on a découvert le premier spécimen d’une espèce probablement appelée à révolutionner la biologie. Cette nouvelle espèce, je te le livre sans ambage, cher lecteur, a été découverte suite à une mission, à environ 2300 m de profondeur dans les fonds marins.

Et oui, il existe bel et bien ce qu’il convient d’appeler des crabes poilus, des homards à fourrures, ou plus généralement une mode d’hiver, même chez les crustacés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *