Bouleversement


Mardi 10 juin 2003. C’était il y a un peu moins de trois ans. Ce jour-là, un CD allait sortir qui allait bouleverser complètement mes critères d’excellence musicale. Depuis le 10 juin 2003, une question me taraude. Le 10 juin 2003, Grandaddy sortait « Sumday » album mélodieux, sucré, frais et lumineux. Et, depuis que j’ai entendu ce disque, la question que je me pose est: comment vont-ils pouvoir donner une suite crédible à cet album?

Apparement, mes barbus favoris se sont aussi posé la question. Ils avaient auditivement atteint des sommets peu souvent atteints dans le monde de la pop. Et plus dure est la chute. Ce groupe, qui doit compter dans la poignée de groupes dont j’emporterais la production sur une île déserte, vient de mettre – hélas – un terme à son existence.

Un commentaire laconique, posté sur le site du groupe, annonce la sortie d’un chant du cygne, intitulé Just Like The Fambly Cat. Versons une larme pour Grandaddy et, tant qu’on y est, pour Charlotte de Ash puisque celle-ci s’est séparée du groupe par consentement mutuel. Je souhaite bonne route aux bûcherons à la sensibilité exacerbée ainsi qu’à l’élément de charme des Cendres…

Une réflexion au sujet de « Bouleversement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *